Les postures de force !

Les postures de force blogue Les Mots de Myra

Les postures de force !

Tu penses que le langage corporel est le reflet de tes émotions ?
Détrompe-toi, il en est souvent la cause ! En apprenant les principales manières dont ta propre posture, tes gestes, les expressions de ton visage et même le ton de ta voix peuvent affecter ton état d’esprit, tu comprendras mieux les facteurs qui influencent ton humeur. Tu pourras donc être à ton avantage lors de tes entretiens, présentations ou négociations auxquels tu prends part, sans oublier à mettre en pratique dans tes relations interpersonnelles !

Amy Cuddy, enseignante à Harvard, tu peux atteindre tes rêves en simplement modifiant ton attitude corporelle. Quelques petits trucs suffisent pour devenir vraiment la boss.

Pour changer ta vie, « tout ce que tu dois faire, c’est modifier ta posture pendant deux minutes ». Avec ces simples mots, Amy Cuddy, enseignante à la Harvard Business School, introduit le concept de « power posture » lors d’une conférence TED en 2012. Le succès a été tel que la vidéo a été depuis visionnée plus de 35 millions de fois sur la plateforme, un record. Celle que le magazine Time a qualifiée de « personne qui change la donne » sort aujourd’hui un ouvrage de 350 pages, Montrez qui vous êtes, et livre ses secrets pour gagner en confiance en soi et atteindre ses objectifs.

Le langage corporel influe sur la manière dont les autres te voie, mais aussi sur toi-même. « Lorsque tu prétends être puissant, il y a plus de chances que tu te sentes vraiment puissant », explique la professeure de 44 ans. Alors, pour devenir une super woman, Amy Cuddy a développé une méthode à base de « postures de force » et de
« mini-changements » pour des « maxi résultats », testée sur ses étudiants. Lorsqu’ils adoptaient ces attitudes deux minutes avant un moment stressant, comme un simulacre d’entretien, leur niveau de testostérone (l’hormone de la domination) augmentaient et celui de cortisol (l’hormone du stress) baissait. Autrement dit, ils devenaient plus forts… en faisant semblant d’être forts.

Les conseils
Finies les épaules rentrées, les chevilles qui se tortillent ou les doigts qui s’emmêlent, avant, pendant et après chaque réunion avec ton boss, une grosse présentation ou un entretien d’embauche.
Ses conseils :
Devient super woman. Oui, tu as bien lu. Avant toute chose, dis-toi à toi-même que tu es puissante. Debout, les points sur les hanches, imagine qu’une grande cape vole derrière toi et tiens la pause deux minutes. Une autre possibilité, lève-toi face à ton bureau par exemple, pose les points à plats, épaules en avant.

Étire-toi. Quand tu investis l’espace, tu es plus forte, à l’inverse si tu te ratatine, tu te sens faible. Alors, à chaque occasion, étend les bras, les jambes. Si tu es seule dans la pièce, applique cette méthode au coucher et au réveil.

Adopte une gestuelle ouverte. Garde les épaules vers l’arrière et le torse ouvert, le menton haut et droit. Ces gestes témoignent d’une ouverture forte et chaleureuse. Tu inspires la confiance.
Occupez l’espace temporel. En simple, prends ton temps et baisse ton débit de paroles. Lorsque tu es stressée, tu accélères le rythme, ce qui est contre-productif.

Fait une pause. Arrête d’être effrayée par les silences. Les breaks rythment une conversation, donnent de l’importance à ton discours et développe ta capacité d’écoute.

Bien sûr, les livres de Mme Cuddy comportent beaucoup plus de matière que ces simples techniques, en autre « la présence » Si tu te demandes encore si ces techniques fonctionnent, voici quelques résultats…
Dans une expérience, Cuddy et son équipe ont demandé à un groupe de personnes d’adopter une pose à la puissance ou une pose à basse puissance pendant seulement 2 minutes.

Pour les poses à faible puissance, il y avait des bras croisés, des corps repliés vers l’intérieur, affalés, et peut-être la plus faible des puissances, une main sur le cou.
Après la pause de deux minutes de la pose, les différences suivantes ont été immédiatement visibles dans les deux groupes:
En termes de tolérance au risque (les participants ont été invités à jouer immédiatement après les deux minutes), le groupe des poseurs à puissance élevée avait 86% de chances de jouer, et les poses à faible puissance avaient une probabilité de seulement 60%.

D’après l’échantillon de base auquel les participants se sont présentés pour la première fois au laboratoire, les poses à haute puissance ont entraîné une augmentation de 20% de la testostérone, tandis que le groupe des poses à faible puissance a connu une diminution de 10%.

En ce qui concerne le cortisol, l’hormone du stress, le groupe à forte puissance a connu une amélioration avec une diminution de 25%, tandis que les niveaux de cortisol ont augmenté de 15% dans le groupe des poses à faible puissance.

Étant donné que les poses n’ont duré que deux minutes, ces résultats sont remarquables.
Ils montrent que non seulement la façon dont vous vous présentez crée l’illusion de compétence et de confiance en autrui, mais que le corps influence votre esprit en lui faisant croire ces choses également.
Cuddy décrit un problème commun qui consiste à «simuler jusqu’à ce que vous le fabriquiez»: il crée une illusion de faux. Que vous êtes une fraude. Que vous êtes un imposteur.

Mais à un moment donné, vous devez décider d’accepter cette notion terrifiante et de la simuler de toute façon. Que vous fassiez semblant jusqu’à ce que vous l’intériorisiez et que cela devienne une partie de votre identité. Que vous le fassiez encore et encore jusqu’à ce que vous le deveniez.

Et si on l’essayait ?

Partagez

Avatar
Myrabelle Poulin

Mère, rédactrice, auteure, amoureuse de la vie et particulièrement des félins. Entrepreneure depuis plus de 20 ans et propriétaire de l’entreprise Humanimalité Inc. Suite à de nombreuses relations amoureuses très douloureuses, mais combien positive pour ce qu’elles ont enseignées, est né le concept de cette nouvelle entreprise, Les Mots de Myra. Mettre à profit les expériences, afin qu’elles soient maintenant porteuses d’un bagage positif à des femmes, ayant vécues de la violence et qui décident un jour, de changer leur vie, et d’en reprendre le contrôle, de retrouver leur propre pouvoir ! Même si nous sommes victimes de violences et d’abus peu importe la forme, nous pouvons aussi faire le choix de ne plus être une « victime ». Ose Être à nouveau tout comme moi ! Myrabelle

Poster un Commentaire<br><small> (vous voulez rester anonyme, publier votre commentaire sans remplir vos coordonnées)</small>

avatar
  S’abonner  
Notifier de