À toi mon amie qui marche dans mes pas

À toi mon amie qui marche dans mes pas

Voici un texte que j’ai écris à une amie qui vivait exactement ce par quoi j’étais passée quelques années plus tôt. C’est un texte honnête, criant de ma vérité mais pas de toutes les vérités. Par contre je vois beaucoup de personnes qui semblent vivre les mêmes choses que moi, les mêmes émotions, les mêmes difficultés. Si ça peut mettre un petit baume sur votre coeur tant mieux♥

À toi mon amie qui marche dans mes pas, tu te reconnaîtras.

Saches que ce que tu vis je l’ai vécu avant toi, ce que tu ressens je l’ai ressenti avant toi et ce que tu espères je l’ai espéré avant toi. Tu as tout ces gens autour de toi qui te dise que tu mérites mieux, que tu n’es pas obligée d’endurer tout ça. Tu as ces gens qui croient à tort que c’est facile de laisser cette partie de ta vie derrière toi sans te retourner. Mais moi je le sais que c’est pas aussi simple, mon amie. Je le sais comment il faut toucher le fond du fond lui même pour décider de sauver sa peau. Et si tu crois que ce que tu vis est difficile, tu n’as encore rien vu. La relation que tu vis en ce moment te meurtri, la séparation va te laisser l’impression que tu meurs à petits feux. J’entends déjà les gens me lancer des roches parce que je ne brosse pas un portrait joyeux de l’avenir immédiat mais entre toi et moi je m’en fous des gens, pour moi c’est toi qui compte, mon amie. Toi à qui je ne mentirai jamais parce que ça serait un manque d’amour envers toi. C’est entre autre parce qu’on n’explique pas aux victimes de violence conjugale à quel point la séparation et ce qui s’ensuit sera difficile qu’elles retournent trop souvent vers leur bourreau. Faute de préparation, elles retournent vers la  »sécurité ».

Alors oui moi je te le dis, tu vas pleurer, tu vas avoir peur, tu vas perdre espoir. Tu vas avoir l’impression que ta vie est finie, que plus personne ne voudra jamais de toi et si un jour tu rencontres quelqu’un, ce que tu as ressenti pour ton ex tu ne le ressentiras probablement plus jamais. Cet amour fusionnel, complètement démesuré qui te consumes de toute les manières possibles. Cette connexion qui transpire par tous les pores de ta peau quand il te touche dans vos lunes de miel. Tout ça restera dans un coin de ta mémoire et peut-être même que parfois tu te demanderas si tu l’aimes encore même si tu as de nouveau quelqu’un qui partage ta vie. Et c’est normal sais tu pourquoi? Parce que tu es humaine mon amie, tu es un être doté de sentiments, d’émotions, de souvenirs et les lunes de miel sont toujours époustouflantes. Après tout, n’effacent elles pas les tensions, les crises et les coups?

Maintenant, moi ton amie je vais te dire ceci.

On s’en sort je te le promets! Un jour on se réveille et sans qu’on puisse dire ce que c’est, quelque chose à changé. On accepte enfin d’ouvrir un peu les rideaux et de laisser les rayons du soleil caresser notre peau et sa lumière nous réchauffer. On accepte d’entrevoir un avenir, incertain mais tout de même un avenir. On retrouve peu à peu le goût des petites choses. Et c’est ce moment crucial que tu devras capturer et chérir pour la suite. Ce moment de vrai bonheur que tu n’auras pas ressenti depuis trop longtemps, un moment de bonheur qui ne sera pas assombri par une colère quelconque et inexpliquée ou un poing levé. Et c’est aussi à ce moment là que tu seras prête à entamer du changement pour bâtir ton avenir. Tu auras mûrie et quand l’amour se présentera à nouveau à la porte de ton cœur, tu seras prête à l’accueillir mais tout en douceur. Tu ne te précipiteras pas, tu prendras le temps et en faisant cela, tu créeras des liens profonds, solides et purs. Alors, mon amie, cette fusion qui te consumait auparavant sera remplacée par un amour des plus sincère qui te transportera bien ailleurs et qui sera bien plus satisfaisant.

Mais pour le moment, saches simplement que je suis là et que si parfois je te semble dure, je suis simplement moi aussi humaine et ta souffrance me touche et me ramène vers un passé d’où je suis sortie détruite. J’essaie de me reconstruire depuis et Dieu que c’est dur. Il y a encore des jours où je pense à lui, où je me demande pourquoi et ce que j’aurais pu faire pour éviter tout ça. Il y a encore des matins où je me réveille avec les restes d’un rêve de lui. Et ces jours là je me rappelle que pour ne pas le décevoir je me suis perdue moi-même et qu’aujourd’hui je me cherches encore. Et même si j’ai peur de te dire tout ça, je le fais parce que je t’aime et que je ne veux pas te perdre. Mais tu sais quoi? Je ne pourrais pas te regarder en face si je n’étais pas honnête envers toi et tu ne m’aimerais pas autant si je ne l’étais pas.

Partagez

Anonyme
Anonyme

Poster un Commentaire<br><small> (vous voulez rester anonyme, publier votre commentaire sans remplir vos coordonnées)</small>

avatar
  S’abonner  
Notifier de